pour finir 2014 : Mon billet d’humeur.

Billet d’Humeur  2014: qu’est ce que j’ai réalisé de plus important, de bon et d’utile en 2014?
un résultat tennis? Non, un refus de laisser tomber des principes fondamentaux du sport. Ouvrir les yeux et dénoncer ce qui n’aurait jamais du se produire…

Un fait en 2014 est passé inaperçu… mais il me semble important de le signaler, mais surtout en apprendre quelque chose et le garder en tête pour 2015 et les années qui suivront…

Plus jamais cela.

Un joueur a été sanctionné pour avoir triché avec l’éthique et les valeurs de notre sport.

Un joueur qui a porté les couleurs d’une équipe de France, qui fait, à ses dires, « une grave erreur de jugement ».

Plus jamais cela.

Truquer un match, ou s’inventer des victoires pour pouvoir être mieux classé et être ensuite sélectionné en Equipe de France … ce sont des faits et des comportements qui doivent être sévèrement combattus.

 

J’ai été́ consterné et touché par l’absence de discernement et par le manque d’honnêteté́ de la part d’un joueur de l’équipe de France senior.

J’ai aimé l’aveu du fautif devant la commission, pour excuser son geste qu’il regrette. J’ai apprécié son comportement, même s’il a été́ tardif.

Je n’ai pas aimé son entêtement à me dire que « tout le monde fait cela… » et qu’« on aurait pu s’arranger au niveau de la ligue ».

J’ai aimé la personne, qui est globalement quelqu’un de sympathique.

Je n’ai pas aimé sa demande d’appel de la sanction.

Je n’ai pas aimé son entourage qui l’a, sans doute, éloigné de l’éthique.

J’ai détesté la 1e conversation téléphonique, qui déclenche l’action de dénonciation, dans lequel il m’assure que rien ne s’est passé.

Je n’ai pas compris les remarques d’autres joueurs, sur les conséquences que « cela ne fera rien », «  que pourquoi passer du temps à cela… ».

J’ai aimé et j’ai en plus grand respect les deux autres joueurs qui ont soutenu cet effort pour la vérité. Merci pour ce soutien mutuel.

 

Je crois que c’est important, et qu’il fallait le faire, … que je puisse me regarder dans une glace, et surtout regarder ensuite chaque membre des équipes, droit dans les yeux…

Il n’y a pas de tricheur chez les membres d’une équipe de France.

Nous avons à apprendre de ce fait et que cela n’arrive plus jamais…
Je profite de ce début d’année pour témoigner mes convictions sur ce cas et le clore définitivement.

Membres des équipes de France, j’ai vécu des moments forts et renforcé des amitiés qui vont bien au delà̀ du terrain avec d’autres joueurs et joueuses.

J’ai pu constater les valeurs d’intégrité́, d’honnêteté́ et d’exemplarité́ des joueurs portant ce survêtement France, et je ne peux pas cautionner des personnes qui trichent avec ces principes qui régissent notre sport et la notion d’équipe de France.

Je ne vais pas évoquer le fait en lui même, une falsification, avec un mécanisme pensé, planifié… Pauvre petitesse…
Mais éclairer sur le pourquoi cela ne devrait jamais arriver…. Et garder le courage nécessaire pour « aller au bout », si cela arrive.

Car il faut rassembler son courage, de ne pas écouter les personnes qui nous ont conseillé de laisser tomber (car « cela ne mène à rien, c’est parole contre parole, qu’est ce que tu gagnes à le faire, c’est pas dans ta catégorie », « Ils ne feront rien», etc.), pour dénoncer ce qui a été vu et entendu… pas facile, car qui aime ce mécanisme assez lourd de « rapporter » ?… mais aussi si facile de le faire en suivant notre devoir moral d’être conforme aux principes de référence de notre sport qui doit guider nos comportements.

 

Ma conviction est que :

  • Nous avons des devoirs de loyauté́ :

Accepter la vérité́ sportive, être en permanence honnête, ne pas tricher, ne pas biaiser, ne pas simuler. Rejeter radicalement toute forme de dopage, de collusion, de corruption…. Nous nous devons d’être irréprochable, nous ne pouvons pas trafiquer notre palmarès ; comme se rajouter des victoires, ou « acheter » des matches… ce sont des pratiques qui doivent être combattues avec la plus grande sévérité́.

On ne représente pas l’équipe de France grâce des pratiques malhonnêtes pour garder son classement et être sélectionnable…

Faire partie de l’équipe de France impose une intégrité́ inconditionnelle.

 

  • Nous avons des devoirs de respect:

Respect des règles du sport pratiqué, dans la lettre et dans l’esprit,

Respect de l’adversaire et de partenaire. Vis à vis des autres joueurs, adversaires mais aussi membres de la même équipe, qui font l’effort sur le terrain tout le long de l’année, de respecter les principes d’exemplarité́ et de probité́.

Je pense que toutes ces pratiques honteuses qui visent à arranger les résultats, font affront à tous les autres joueurs qui portent le maillot tricolore.

 

  • Joueur des équipes de France et aussi enseignant…

Je trouve que ce joueur et tous les prochains tricheurs doivent percevoir l’étendue de leurs gestes…

En tant qu’enseignant, nous nous devons de transmettre les bonnes pratiques, et les bons comportements aux jeunes…, nous nous pouvons pas trafiquer son palmarès, au titre d’être meilleur que les autres… ceci est une pratique détestable, qui mérite sanction, et qui montre le plus mauvais exemple aux jeunes que l’enseignant doit former.

Nous, enseignants, devons transmettre à nos jeunes les outils pour être des adultes responsables et respectueux…

Nous avons un devoir de modèle.

Je considère comme un échec majeur le fait que les enseignants et les représentants d’une équipe de France ne soient pas exemplaires dans leurs comportements.

 

  • Je crois en une morale de responsabilité.

Et je déplore l’état d’impunité dans lequel je trouve ces joueurs qui trichent, car c’est les laisser persévérer dans cette voie que de ne rien faire. Ne pas réagir, c’est laisser porte ouverte à de nouvelles dérives…

c’est aussi ne pas être intègre soi même si on ne le dénonce pas à haute voix.

 

Je m’excuse de ce billet d’humeur sûrement trop long, peut être répétitif, mais que j’avais besoin d’écrire pour clôturer 2014.
Pour me montrer à la hauteur des efforts de FFT à faire éclater la vérité et de sanctionner justement des actes malhonnêtes.

Et aussi pour être le plus clair possible avec mon action.

 

Car je me suis posé la question :

pourquoi je me fais le devoir de le dire ? Qu’est ce que j’ai à gagner ?

Rien, sauf de pouvoir me regarder dans une glace en disant la vérité, et de garder la tête haute en respectant nos principes de notre sport.

 

Pour ceux qui ne croient plus aux valeurs de notre sport, je pense néanmoins qu’il n’est ni angélique et ni illusoire de croire que nous pouvons les garder intactes et vivantes.

 

Vivement 2015, et une nouvelle année de tennis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s